Permis auto en conduite accompagnée ou conduite supervisée

Choisissez l’apprentissage anticipé et augmentez vos chances de réussir votre examen pratique.

Conduite accompagnée : avantages et conditions d'inscription


Éligible via le CPF

L'auto-école AEF vous propose aussi de passer votre permis B avec la conduite accompagnée AAC.
 Cette approche permet aux jeunes d’acquérir d'abord de l'expérience de conduite avant d'obtenir le permis de conduire (permis B).
 Les conditions pour accéder à cette formation sont les suivantes : 
•  Il faut avoir 15 ans minimum, 
•  Le code doit obligatoirement être obtenu et faire au moins 20 heures de conduite par l'élève avant de pouvoir démarrer la période d'apprentissage avec ses accompagnateurs.
•  La période d'apprentissage doit être minimum de 1 an et 3000 kilomètres.
•  La limite de conduite avec les accompagnateurs reste la validité du code.

Les avantages de la conduite accompagnée ? 
•  Meilleurs taux de réussite à l’examen du permis de conduire.
•  Coût moins élevé pour l'assurer.
•  Récupération plus rapide des points chaque année.
•  Mois d'accidents

La formation initiale et l'accompagnateur


Une formation initiale est assurée à tous les élèves souhaitant accéder à la conduite accompagnée : une évaluation préalable d'une heure, une formation théorique, une partie pratique de 20 heures minimum. Une fois le code obtenu et lorsque le niveau de l'élève est jugé satisfaisant par l'enseignant après une formation pratique d'au moins 20 heures, l'élève peut commencer la conduite avec un accompagnateur. L'élève obtient alors une attestation de fin de formation initiale (AFFI). 

En ce qui concerne l'accompagnateur, il doit être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans et avoir obtenu l'accord de son assureur. Un élève peut avoir plusieurs accompagnateurs.

Formation "Conduite supervisée"


Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre permis de conduire. 
Cette formation est destinée aux personnes de plus de 18 ans.
Les conditions pour y accéder sont les suivantes : 

•  Réussir son code de la route.
•  Avoir au minimum 20 heures de pratique en conditions de circulation avec un enseignant d'une auto-école, mais aussi avoir un avis favorable de la part de l'enseignant de conduite et de la sécurité routière. 
La conduite supervisée permet au candidat d'acquérir une expérience pratique complémentaire et la confiance au volant pour le passage de l'épreuve pratique. 

Cette formation est aussi accessible suite à un échec lors de l'examen pratique de la conduite, car elle permet d'améliorer à moindre coût ses acquis.